Vidéo : Un non voyant lit tamazight avec l’alphabet braille

Abderraouf, un étudiant de Khenchela s’est essayé, d’une manière spontannée, à déchiffrer du braille en tamazight. Malgré que ça soit une première pour lui, il s’est avéré que l’exercice était largement à sa portée. Ce qui n’a pas déplut a M. Si El Hachemi Assad, Secrétaire général du HCA et initiateur de cette transcription destinée aux non-voyants à travers le chant « Kker A mmis Umazigh » (Lève-toi fils d’Amazigh), écrit en 1945 par Mohamed Idir Aït Amrane (1924-2004). Pour rappel, M. Assad  a écrit et fait édité, également en braille, le scénario du film autour de cette personnalité par les éditions « Voir par le savoir » de Abderrahmane Amalou.