Reporters – Initié par le HCA à Aïn Témouchent les 22 et 23 septembre 2018 : Appel à participation au colloque sur Syphax et la rencontre de Siga

À l’initiative du Haut-Commissariat à l’amazighité (HCA), en collaboration avec la wilaya d’Aïn Témouchent, un appel à participation est lancé aux académiciens, historiens et spécialistes nationaux et internationaux au colloque international «Le royaume des Massaessyles (Syphax et le traité de Siga, 202 avant J.-C.)» qui se déroulera les 22 et 23 septembre 2018.
Les organisateurs soulignent que parmi les objectifs de ce colloque, relancer la recherche sur le royaume Massaesyle et ses territoires, établir un état des lieux des travaux de recherche sur les régions centre et ouest algériens, sensibiliser pour la prise en charge de ce patrimoine national, réfléchir à des perspectives de recherche et établir une coopération entre les chercheurs qui s’intéressent au patrimoine et territoires du royaume des Massaesyles.
Six axes d’études sont retenus pour cette rencontre académique, à savoir la famille Massaessyle, Syphax, les liens de Syphax avec Rome et Carthage avant le traité de Siga, le traité de Siga, les alliances contractées après le traité de Siga et leurs impacts, ainsi que les recherches historiques, patrimoine et construction au royaume des Massaessyles.
Les propositions et résumés des communications doivent être envoyés au comité scientifique avant le 28 juillet prochain à l’adresse contact @hca-dz.org. Les détails sont disponibles sur le site officiel hca-dz.org.
La coordination scientifique du séminaire «Royaume des Massaessyles (Numidie occidentale), Syphax et le traité de Siga 202 avant J.-C. », est confiée à l’historien Mohamed El-Hadi Harèche, enseignant d’histoire et des civilisations anciennes à l’université d’Alger.
Dans l’argumentaire des organisateurs, il est souligné que le royaume des Massaesyles (Numidie occidentale) est devenu une grande puissance en Afrique durant la période entre la fin du IIIe et le début du IIe siècle av. J.-C. Il avait à sa tête un roi tout aussi puissant, Syphax. Son alliance était sollicitée par les deux forces rivales de la région, Carthage et Rome, durant la deuxième guerre punique (218-201 av. J.-C.). Conscient de l’importance de son rôle, Syphax exploita habilement cette rivalité en proposant une médiation entre les protagonistes qui débouchera sur «La rencontre de Siga» en l’an 206 av. J.-C. L’importance de ce royaume des Massaesyles et le rôle joué par le roi Syphax méritent l’attention des chercheurs du bassin méditerranéen. Siga, la ville royale, était un pôle régional de grande renommée, dont l’histoire et les traditions sont longtemps restées gravées dans la mémoire de plusieurs générations. Il est également souligné dans l’argumentaire que «les vestiges archéologiques dispersés à travers le royaume des Massaesyles constituent un trésor inestimable qui nous permet de connaître notre histoire et nos origines. Ces sites demeurent une ressource historique qui participe à la promotion du touristique dans notre pays».