Premier compte rendu du Jury «meilleure statue dédiée au roi Numide Massinissa»

Le premier compte rendu du Jury «meilleure statue dédiée au roi Numide Massinissa»

a été lu à l’Ecole Supérieure des beaux Arts «ASSELAH Ahmed et Rabah» le 21 Avril 2016.

 

Un premier compte rendu du Jury «Concours de la meilleure statue dédiée au roi Numide Massinissa» a été présenté par le Président du Jury, le Professeur Mohamed El Hadi Hareche, et lu par le Professeur Mustapha Bouamama, représentant du Ministère de la culture et Directeur de l’ESBA. Il en ressort la nécessité de prolonger le délai de dépôt de candidatures pour «ne pas choisir la moins mauvaise» mais désigner la meilleure parmi celles émergentes du lot. L’occasion est aussi réitérée pour expliquer que le rôle du HCA se limite à l’aspect conceptuel du concours. Quant aux conditions administratives et légales de concrétisation de ce projet, elles relèvent des prérogatives et de la responsabilité de l’APC d’Alger Centre. Ce premier compte rendu représente le fondement d’un appel d’offres qui sera lancé par l’APC d’Alger Centre qui stabilisera le cahier de charges.

Après avoir étudié les 09 maquettes proposées le jury a tiré les conclusions suivantes :

1-Les maquettes sont de valeurs inégales et aucune n’a été retenue.

2-Deux d’entre elles ressortent quelque peu du lot mais elles présentent certains défauts et faiblesse.

3- Pour l’ensemble de ces modèles d’œuvres l’anatomie du personnage doit être revu et corrigée.

4-Le problème du socle doit être résolu d’une façon esthétiquement homogène par apport à la globalité de l’œuvre.

5-L’attitude noble la gestuelle assurée la prestance souveraine et le sentiment de présence physique et morale doivent refléter la grandeur du roi Massinissa dans sa qualité de chef de guerre émérite et de bâtisseur d’état.

6-La ressemblance des traits du visage est une condition primordiale.

7-La stature imposante du personnage et sa solidité physique doivent être respectées et soulignées sans pour autant verser dans l’excès.

8-La tenue vestimentaire est l’arment doivent être conformes aux témoignages des historiens archéologue et autre chercheurs.

9- Les nombres de participants a cette première réunion du jury est insuffisant alors que l’effectif des artistes sculpteurs  algériens est assez conséquent est assez conséquent a l’échelle nationale.

10-Il ne s’agit pas de choisir la moins mauvaise des propositions mais de designer la meilleur parmi celles émergeant du lot et répondant au plus prêt aux conditions fixées par une note du haut commissariat a l’amazighité  qui sera adressée a l’ensembles des écoles des beaux art du pays .

11-Cette note reprend l’esprit des points évoqués ci-dessus avec des précisions  sur les dimensions de la maquette.

En vertu de tout ce qui viens d’être annoncé et suite au lancement du concours sous formes de consultation artistique technique de la meilleur statue dédiée au roi numide Massinissa, le HCA rendra publique ce premier compte rendu du jury institué à cet effet. Ce document représente le fondement d’un appel d’offre qui sera lancé par l’APC d’Alger centre avec un cahier de charge officiel et par le lancement de la consultation en ciblant les premier contributeurs au travail préliminaire avec son élargissement à d’autres artistes. Se conformant à son rôle le HCA se limitera strictement à l’aspect conceptuel de ce concours par l’encadrement d’un processus consensuel avec ses partenaires jusqu’à l’aboutissement de ce projet de statue qui sera érigée au cœur d’Alger.

 

Massinissa_jury_1

Massinissa_jury_2