Début des travaux du syposium sur l’unification du lexique grammatical de tamazight

Les travaux ont débuté avec l’allocution du responsable du H.C.A., M. Youcef Merahi, qui a improvisé un état des lieux de la situation de l’enseignement de tamazight et développé un long plaidoyer pour sa prise en charge par les pouvoirs publics en vertu de son statut de langue nationale consacrée par la Constitution. Le S.G. de la wilaya de Boumerdès a, quant à lui, prononcé un mot de bienvenue et ce, au nom de M. Abbas, wali de la wilaya d’accueil. M. Mohand Oulhadj Laceb, Directeur du département de la recherche et de l’évaluation au sein du H.C.A. et Mme Cherifa Bilek, sous-directrice au même département ont respectivement contextualisé et annoncé la problématique des journées d’étude.

La parole a été ensuite cédée à deux premiers conférenciers, Mohand Maharzi, enseignant au Département de langue et culture amazigh de Béjaïa, avec une conférence intitulé « Terminologie amazighe : bilan, critique et proposition », et Mustapha Tidjet enseignant au DLCA de Tizi Ouzou qui a présenté une communication titrée « Terminologie grammaticale et aménagement linguistique de tamazight : à la recherche d’une norme terminologique ». Comme à l’accoutumée, un débat s’en est suivi et des explications ont été fournies à l’assistance composée essentiellement par des spécialistes et des praticiens de la langue amazighe.

D’autres intervenants se succèderont durant l’après-midi d’aujourd’hui et demain, le 27 : Brahim Hamek, Mahdi Yahiaoui, Ouerdiya Kireche, Ramdane Boukherouf (enseignants universitaire aux DLCA de Tizi Ouzou et de Béjaïa), Nadia Saad (UFR de linguistique, Paris), Djilali Sahki (enseignant de tamazight à Paris), Mohand Akli Salhi (Dr en littérature amazigh), …