APS – Nécessité d’actualiser les recherches et les écrits abordant la vie et les œuvres du roi Jugurtha

Les participants au colloque international «Jugurtha affronte Rome» ont mis en exergue lundi à Annaba, la nécessité d’actualiser les recherches et les écrits abordant des pans de la vie et les œuvres du roi Jugurtha. Les présents à cette rencontre ouverte samedi dernier au théâtre régional «Azzedine Medjoubi» ont également souligné l’importance d’encourager les recherches et les investigations de terrain, sur les traces du roi Jugurtha, dans les sites et les lieux cités dans les documents historiques. Ils ont également appelé à poursuivre les opérations d’édition et de distribution des communications et autres contributions présentées par les universitaires et les chercheurs sur le petit fils de Massinissa, au cours des colloques et séminaires. Les recommandations de ce colloque international ont porté sur l’élaboration des supports pédagogiques, à inclure au programme scolaire de l’enseignement de tamazight, ainsi que la création d’une banque de données sur les personnalités amazighes partagée entre les instances concernées par la promotion de la langue tamazight, les ministères de l’Education nationale et celui de l’Enseignement supérieur et la recherche scientifique notamment. Les spécialistes venus des universités algériennes et étrangères ont suggéré d’ériger des plaques commémoratives et de baptiser des quartiers et des établissements aux noms des personnalités berbères en Algérie, en Afrique du Nord et «partout où ces figures numides ont marqué l’Histoire de l’humanité». Au cours du 3ème jour des travaux de ce colloque, il a été annoncé l’ouverture de classes d’enseignement de tamazight dans deux (2) écoles primaires aux quartiers «Oued Kouba» et «Kharouba» au centre ville d’Annaba, à partir de l’année scolaire 2016-2017, inscrite dans le cadre de la promotion de tamazight, corpus linguistique millénaire et partie intégrante de l’identité nationale. L’introduction de la langue amazighe dans le programme de l’université d’Annaba, conformément à la convention de coopération pédagogique signée entre le Haut Commissariat à l’Amazighité (HCA) et l’université «Badji-Mokhtar» a été aussi évoquée, soulignant que l’entrée en vigueur de cherre convention sera progressive et débutera à partir de l’année universitaire 2016-2017 au centre d’enseignement intensif des langues. A la clôture du colloque, le secrétaire général du HCA, Si El Hachemi Assad, a affirmé que cette rencontre a permis de mettre la lumière sur beaucoup d’aspect de la personnalité de Jugurtha, soulignant que l’objectif étant de faire connaitre des personnalités et des pans de l’histoire du royaume numide. Il a ajouté que le HCA œuvre, dans le cadre de son plan d’action, après la constitutionnalisation de tamazight à traduire et refléter la dimension amazighe de l’Algérie à travers des projets et des ateliers devant renforcer cette dimension. Le 3ème et dernier jour des travaux du colloque international «Jugurtha affronte Rome» a été consacré aux guerres qu’a mené le roi berbère, tout au long de la période de son règne, pour stopper les ambitions expansionnistes de Rome entre 154 av. J.C. et 104 av. J.C. Au cours de la table ronde, les participants ont particulièrement abordé les guerres farouches de sept ans entre l’armée de Jugurtha et Rome de 112 av. J.C. à 104 av. J.C. A la clôture des travaux de ce colloque international un buste en bronze représentant le roi Berbère Jugurtha, réalisé par l’École des beaux arts d’Alger, a été offert au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, remis par le SG du HCA à un représentant de la présidence de la République. Placé sous le haut patronage du président de la République Abdelaziz Bouteflika, le colloque international «Jugurtha affronte Rome» est organisé par le Haut Commissariat à l’Amazighité (HCA), avec la collaboration du ministère de la Culture et de l’université «Badji Mokhtar» d’Annaba.

APS, lundi, 22 août 2016

Jugurtha_2

Jugurtha_3

Jugurtha_4

Jugurtha_5