APS – Le HCA vise à accélérer la socialisation de tamazight et son ancrage dans l’espace public

Le Haut Commissariat à l’Amazighité (HCA) vise à accélérer la socialisation de la langue amazighe et d’ancrer son utilisation entre autres dans l’espace public, a affirmé samedi à Alger, Si El Hachemi Assad, secrétaire général de cet organisme.

« Nous visons à accélérer la socialisation de la langue amazighe et l’ancrage de son utilisation notamment dans le service public », a-t-il déclaré lors d’un forum d’information sur le thème « Tamazight et le service public » organisé en partenariat avec l’Agence Algérie presse service (APS) avec la participation d’un panel d’universitaires-traducteurs et en présence des représentants de plusieurs départements ministériels. Relevant que l’activité qu’organise le HCA sous forme d’un atelier continu « répondait au besoin de généraliser l’utilisation de la langue amazighe dans le cadre du service public », M. Assad a estimé que cette rencontre est « importante », dans le sens où elle dénote de la « mobilisation » du HCA à accomplir sa mission notamment en matière de socialisation de tamazight. Assad a annoncé, par la même occasion, le plan de charge du HCA pour l’année 2018 dans lequel sont prévues notamment des tournées dans une dizaine de wilayas où la langue amazighe n’est pas encore enseignée dans les établissements scolaires, et un colloque sur la littérature amazighe qui aura lieu en avril prochain dans la wilaya de Ghardaïa. Dans son intervention, M. Assad a indiqué que l’installation de l’Académie algérienne pour la langue amazighe « est imminente », se félicitant de « cet énorme acquis » et plaidant ainsi pour un travail de « complémentarité » entre cette future académie et le HCA. Par ailleurs, M. Assad est revenu sur le projet de réalisation de la statue du roi numide Massinissa au niveau de la place Tafoura (Alger), expliquant que le HCA en partenariat avec l’APC d’Alger-centre, après un concours national ouvert pour la réalisation et l’installation de la statue, « vient d’attribuer cette noble tâche au « Groupement Inguel décoration sculpture qui a cumulé une note de 71,82 avec un délai de réalisation de 7 mois ». Cette statue du grand Agellid Massinissa « sera réalisée sur la base de critères exigés par le jury, exprimant la majesté, la puissance, la résistance indomptable et la sagesse et reflétant la grandeur de ce personnage historique dans ses qualités de chef de guerre émérite et de bâtisseur du premier État numide », a estimé M. Assad pour qui « il faut éviter toute précipitation » dans la réalisation de ce projet. A l’ouverture du Forum, le directeur de l’Information de l’APS, Beldi Fakheredine, a souligné que le partenariat entre l’agence et le HCA entamé depuis le lancement d’un site d’information en Tamazight en 2015 est devenu aujourd’hui « un modèle » dans la mesure où il a permis l’aboutissement de divers projets. Il a ajouté que la présentation aujourd’hui d’un recueil d’environ 3.000 termes utilisés dans les médias, fruit de l’expérience de la traduction vers Tamazight à l’APS, atteste « du caractère fructueux de ce partenariat qui s’est traduit par de nombreuses réalisations ». Présente à cette rencontre, la ministre de l’Environnement et des énergies renouvelables, Fatma Zohra Zerouati, a exprimé la disponibilité de son secteur à contribuer à la socialisation de Tamazight, notant que « la promotion de cette langue est de la responsabilité de tous ». Durant l’atelier, Zidane Yacine, inspecteur de Tamazight, a présenté un récapitulatif des documents et imprimés en usage dans le service public, alors que Samir Arkam, développeur web, a exposé des supports sonores propres aux messages destinés aux usagers et aux voyageurs. Le Forum inscrit dans le prolongement d’une première étape consacrée à la traduction vers la langue Tamazight de différents supports élaborés durant l’année 2017 et dont l’objectif est l’adaptation graduelle aux dispositions de la Constitution, révisée en février 2016.
Un recueil des termes utilisés dans les médias, de près de 2.700 unités, a été présenté à cette occasion. Ce recueil, élaboré à partir des trois ans d’expérience de traduction vers le Tamazight à l’APS, a été également diffusé après validation scientifique. Le HCA a procédé également à l’installation d’une cellule de traduction pour l’entame des travaux liés aux nomenclatures des métiers de la formation professionnelle et des activités du secteur du commerce.
APS, samedi, 10 mars 2018