APS – Concours de dictée et de dissertation en Tamazight : 35 lauréats récompensés à Tizi Ouzou

TIZI-OUZOU – Un total de 35 lauréats du concours de dictée et de dissertation en Tamazight, organisé par l’association de wilaya des enseignants en Tamazight, ont été récompensés samedi lors d’une cérémonie de remise de prix tenue à la maison de la Culture de Tizi-Ouzou.

Cette activité, marquée par la présence du ministre de la Jeunesse et des Sorts Ould Ali El Hadi, du wali Mohammed Bouderbali et du Secrétaire général du Haut-commissariat à l’amazighité (HCA), Si El Hachimi Assad, s’inscrit dans le cadre du programme national de célébration de l’année du centenaire de la naissance de l’écrivain et anthropologue Mouloud Mammeri, organisé sous le haut patronage du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Concernant le concours de dictée, des prix ont été remis à 20 élèves du cycle primaire qui se sont distingué sur environ 400 participants, et 10 du cycle moyen classés meilleurs sur 80 compétiteurs.

L’association de wilaya des enseignants en Tamazight a également récompensé 5 meilleures dissertations d’élèves du secondaire sur une vingtaine de participants.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports a indiqué à la presse, en marge de cette cérémonie, que sa présence était un « devoir pour rendre hommage à un grand homme qui a jeté les bases de la langue et de la culture amazighes et de la culture algérienne ».

De son côté, le SG du HCA a annoncé que des lauréats de ce concours participeront à des activités du programme nationale de célébration de l’année du centenaire de la naissance de Mammeri, dont le coup d’envoi officiel a été donné le 28 février écoulé par le ministre de la Culture Azzedine Mihoubi a Ath Yenni.

« Des lauréats vont accompagner la caravane des bibliobus qui vont sillonner quelques wilayas du pays et participeront à d’autres activités programmées à Alger, Médéa, Timimoune et Illizi, entre autres », a-t-il précisé.

Cette implication des lauréats de ce concours de Tamazight a pour but de « concrétiser une fusion générationnelle entre les meilleurs élèves en Tamazight et des adultes qui œuvrent pour la promotion de cette composante de l’identité nationale », a ajouté M.Assad pour qui cette initiative est aussi « une manière de traduire cette dimension nationale de la langue et culture Amazighes ».

Selon lui, le concours de la meilleure dictée et de dissertation en Tamazight, qui permet de stimuler les meilleurs élèves, est un « bel exemple qui mérite d’être généralisé à d’autres wilayas ».