APS – 200 exposants au 9e salon du livre et du multimédia amazighs à Bouira

Le neuvième salon du livre et du multimédia amazighs s’est ouvert, samedi à la maison de la culture «Ali Zamoum» de Bouira, avec la participation de quelque 200 exposants venus de plusieurs wilayas du pays, a-t-on constaté.

Placée sous le signe, «Pour un renforcement des dispositifs d’encouragement de l’écriture en tamazight», cette manifestation livresque et culturelle, organisée par le Haut Commissariat à l’Amazighité (HCA), a été inaugurée en présence d’un public nombreux, dont des écrivains, des éditeurs ainsi que des enseignants et chercheurs en tamazight.

Devant se poursuivre jusqu’au 18 du mois, ce salon, qui a connu une halte de deux années, est marqué notamment par l’exposition de onze titres de la collection classique du HCA «Idlisen-nneɣ» (nos livres) ainsi que de deux titres de la nouvelle collection «Imenza-nneɣ» (nos aînés). L’exposition renferme aussi une trentaine de manuscrits des Aurès et une quarantaine de thèse de magistère et doctorat en Tamazight.

«Il s’agit de nouveautés littéraires émanant d’auteurs de deux générations appuyées par des actes de colloques organisés en 2013 et 2014», a expliqué le Secrétaire Général du HCA, M. E Hachemi Assad, lors d’un point de presse tenu en marge de cet évènement auquel participent des exposants, venus de Batna, de Ghardaïa, de Boumerdès, d’Alger, de Tizi-Ouzou, de Bechar et de Bouira, selon les organisateurs.

«L’objectif de ce salon, qui se tient chaque année à Bouira, est de promouvoir et développer la langue et la culture amazighes à travers le livre et le multimédia», a souligné M. Assad.

Cette manifestation sera également marquée par l’exposition de nouveautés dans les domaines de la recherche linguistique, littéraire et anthropologique, en partenariat avec l’Office des Publications Universitaires (OPU) et l’Office National des Droits d’Auteurs et droits voisins (ONDA).

Cette édition enregistre également la participation du réseau «AWAL» des écrivains et chercheurs en tamazight des Aurès qui vient d’être créé et que le HCA «soutient et s’engage à accompagner dans toutes ses activités en faveur de la langue amazigh», a précisé M. Assad.

La manifestation connaîtra également la présentation de six projets multimédias soumis au HCA, dont un qui porte sur la réalisation d’une application pour Apple et Androïde d’initiation à la langue amazighe, et un autre sur réalisation des supports d’appropriation culturelle pour enfants, selon le programme du salon.

APS, samedi 15 novembre 2014