Allocution du Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies et Représentant résident du PNUD en Algérie

Allocution du Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies et Représentant résident du PNUD en Algérie, M. Eric Overvest lors du Lancement Officiel des ODD en Tamazight

Monsieur Si El Hachemi Assad, Secrétaire Général du Haut Commissariat à l’Amazighité,Mahi Boumédienne, Représentant du Ministère des Affaire Etrangères,

Mesdames, Messieurs les représentant/es des institutions nationales et partenaires,

Chers collègues du Système des Nations Unies,

Mesdames et Messieurs les journalistes,

Azul fell-awen

Permettez-moi, tout d’abord d’adresser mes vifs remerciements au Haut Commissariat à l’Amazighité pour tous les efforts consentis pour la traduction des Objectifs du Développement Durable en langue amazighe. Ces dix-sept objectifs de développement sont un engagement fort pris par tous les Etats membres vers un développement économique, social et environnemental plus durable et inclusif. Ces objectifs de développement sont ambitieux, universels, et vise à ne laisser personne pour compte. D’ici 2030, l’intention est de mettre fin, une fois pour toutes, à la pauvreté, de combattre les inégalités, d’assurer une protection continue de la planète et de ses ressources, et de créer les conditions d’une croissance économique et une prospérité partagée durables, globales et soutenues. L’Algérie n’a cessé de démontrer son engagement à réaliser les objectifs mondiaux de développement. Elle s’est distinguée à ce titre par l’atteinte de quasi-totalité des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) avant l’échéance de 2015. Et a ainsi accompli d’importants progrès en matière de développement social, économique et humain. Compte tenu de ces progrès, l’Algérie a été parmi les cinquante pays ayant organisé des consultations nationales avec tous les acteurs nationaux pour définir l’agenda post-2015. Dès l’adoption de l’Agenda 2030 pour le développement durable et des Objectifs du Développement durable (ODD) par les Etats membres, l’Algérie a contribué à faire connaitre ces objectifs. Une journée nationale de sensibilisation a été organisée en Mars 2016 par le Ministère des Affaires Etrangères (MAE), le Conseil National Economique et Social (CNES) en collaboration avec le Système des Nations Unies, et a rassemblé des acteurs gouvernementaux et non-gouvernementaux. De plus, un comité interministériel de coordination et de suivi des ODD, présidé par le Ministère des Affaires Etrangères a été mis en place en septembre 2016 et qui avait été annoncé par M. le Ministre des Affaires Etrangères M. Lamamra, lors du Forum de haut niveau politique sur le développement durable auprès de l’ECOSOC, ce comité est actuellement opérationnel. Parallèlement, le Conseil National Economique et Social (CNES), dans le cadre de son mandat de plateforme de dialogue avec la société civile, a engagé une réflexion sur le rôle et le cadre d’intervention pour la société civile dans l’Agenda 2030. Sur le plan international, l’Algérie est resté active au sein des Nations unies pour faciliter la mise en œuvre de ces ODD. Elle est par exemple membre du Groupe inter-agence d’experts sur les indicateurs des ODD (IAEG-SDG’s) établit par la Commission des Nations Unies pour les Statistiques, qui est en charge de définir les indicateurs des ODD ainsi que les défis à soulever par les Etats Membres pour fournir les données nécessaires pour ces indicateurs et identifier les besoins en matière de renforcement de capacités. Je souhaiterai féliciter l’Algérie pour cet engagement sans précèdent à réaliser les Objectifs du Développement Durable tant sur le plan national qu’international. Et je souhaiterai réitérer l’appui de toutes les agences, fonds et programmes des Nations Unies pour accompagner les efforts du gouvernement algérien dans cette perspective. L’appropriation des ODD par tous, est une condition indispensable à leur réalisation. Ainsi les Nations Unies ont intégré une dimension linguistique dans cadre de sa communication sur les ODD en mettant un accent particulier sur la traduction des 17 icônes. Ces icônes ont été traduites dans plus de 50 langues, du tchèque au bahasa indonésien et d’autres traductions sont en cours, pour les rendre plus accessibles. La traduction des ODD en Tamazight, est une initiative qui s’inscrit entièrement dans l’esprit des ODD et notamment d’inclusion et d’universalité. Ainsi, une démarche a été entreprise par le SNU Algérie, auprès du Haut Commissariat à l’Amazighité (HCA) pour la traduction des ODD en langue amazighe, et ce en appui à la volonté politique affichée au plus haut niveau de l’État algérien pour la promotion de Tamazight à travers, notamment, sa constitutionnalisation et sa promotion au statut de langue nationale et officielle grâce à l’amendement de la constitution en 2016. Le lancement d’aujourd’hui coïncide avec la célébration du 22ème anniversaire de la création du HCA qui depuis 1995 a réalisé de grandes avancées en matière de promotion de la langue amazighe dans les domaines de la traduction multilingue, la généralisation de l’enseignement de Tamazight, l’édition, la communication et la formation. Ces acquis reflètent la conjugaison des efforts du HCA et toutes les parties prenantes institutions et ministères et leurs engagements dans la mise en œuvre de la constitutionnalisation du Tamazight langue porteuse d’un patrimoine culturel ancestral. C’est donc avec un grand plaisir que je m’apprête à assister avec vous au lancement officiel des Objectifs du Développement Durable en langue amazighe. La traduction des ODD en Tamazight est une opportunité pour visibiliser à l’échelle mondiale les avancés réalisés en Algérie dans la promotion de la langue amazighe ; dans le même sillage s’inscrit la traduction de la Déclaration des Droits de l’Homme et la Convention de l’Enfant. Et je saisis cette occasion pour réaffirmer la disponibilité du SNU à accompagner le gouvernement algérien dans ces efforts de promotion de la langue amazighe et également à poursuivre la coopération bilatérale avec le Haut Commissariat à l’Amazighité à travers la traduction des textes fondamentaux de l’ONU comme la Charte des Nations Unies.

Excellence, Mesdames, Messieurs, je vous remercie pour votre attention.

Tanemmirt

Posted In: