APS – L’officialisation de tamazight se concrétise davantage dans l’élaboration de documents

L’officialisation de tamazight se concrétise davantage dans l’élaboration de documents palpables, a indiqué lundi à Alger le secrétaire général du Haut commissariat à l’Amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad. «L’officialisation de tamazight se concrétise chaque jour un peu plus dans l’élaboration de documents palpables et de pièces physiques, qui sont autant de pierres fondatrices pour les générations futures», a déclaré le président du HCA lors d’une cérémonie organisée à l’occasion du premier anniversaire de l’officialisation constitutionnelle de la langue amazighe, en présence de la ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Imène-Houda Faraoun. «Sans sous-estimer les acquis d’étapes antérieures, le pays doit la concrétisation de cette avancée majeure et légitime à la vision et à l’engagement éclairés du président Bouteflika qui, transcendant certaines appréhensions et éventuelles résistances au sein de la société, a su préparer et obtenir le consensus politique national nécessaire et parachever un processus impulsé dès avril 2002 par l’introduction de tamazight comme langue nationale dans une première étape», a-t-il relevé. S’agissant des instances et des outils devant servir la promotion de cette langue, il a estimé «nécessaire» de recadrer le débat sur la complémentarité entre le HCA et la future Académie. Il a rappelé, par la même occasion, que les fondements du HCA font référence aux «réels espoirs et décrispation politique et sociale suscités par cette officialisation (…) ainsi qu’à l’instauration d’une nécessaire concertation entre toutes les parties concernées par la préadaptation du cadre juridique d’application, dont celui portant création de l’Académie algérienne de la langue amazigh». M. Assad a noté que le HCA se fixe, à court terme, la réalisation de trois objectifs : «la socialisation de tamazight, la généralisation de son enseignement sur l’ensemble du territoire national et la mise en conformité des textes avec la nouvelle donne constitutionnelle». Pour le premier responsable du HCA, «il est possible d’assurer, dès cette année, la pose de jalons importants pour la mise en place des dispositifs de traduction auprès des institutions, à l’exemple de la future APN». De son côté, la ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication a estimé que la constitutionnalisation de tamazight est une «consécration de la place qu’elle occupe au sein de la société algérienne», appelant à «davantage d’efforts» pour la promotion de cette langue qui constitue l’un des fondements de l’identité nationale. A cette occasion, Algérie Poste a procédé à l’oblitération d’un timbre philatélique dédié à la première année de l’officialisation de Tamazight. La vente anticipée de ce timbre aura lieu mardi et mercredi dans les 48 Recettes principales d’Algérie Poste situées aux chefs-lieux de wilaya, alors que la vente générale est prévue jeudi à travers tous les bureaux de poste.

APS, mardi, 07 février 2017